Le tabagisme passif

Le tabagisme passif est la conséquence de l'inhalation involontaire de la fumée produite par la combustion du tabac de cigare ou de cigarette ou de la fumée rejetée par les fumeurs. Un fumeur passif respire alors la fumée de tabac qui circule l'air ambiant. En général, un environnement tabagique est composé de 1/5 de combustion de tabac et de 4/5 de fumée expirée par les fumeurs. Le tabagisme passif cause de nombreuses maladies pulmonaires aussi bien chez l'enfant que l'adulte ainsi que chez les nouveau-nés et les femmes enceintes.

La nicotine est souvent mise sur le banc des accusés quant à la nocivité de la cigarette. Pourtant la nicotine n'est pas directement impliquée dans l'apparition des pathologies chez les fumeurs et les fumeurs passifs. La nicotine agit comme un agent d'accoutumance et accroit alors en aval la consommation de substances toxiques. A ce titre, la fumée de tabac renferme plus de 4000 produits chimiques différents dont plus d'une cinquantaine est cancérigènes, d'où sa dangerosité pour le fumeur et son entourage. Il existe trois types de fumée qui sont le primaire, le secondaire et le tertiaire. Mais seules les fumées secondaires et tertiaires présentent un danger réel pour les fumeurs passifs. La fumée secondaire résulte de la combustion directe du tabac. Elle véhicule trois fois plus de monoxyde de carbone, soixante-dix fois plus de nitrosamines, sept fois plus de benzène et cent fois plus d'ammoniac que la fumée directement aspirée par le fumeur lui-même. 

Les cancers dus au tabagisme passif

L'addiction au tabac est surtout connue pour provoquer différentes maladies dont le cancer du poumon et le cancer de la sphère ORL. Il faut souligner que le tabagisme passif comporte les mêmes risques. Il augmente ces risques de 25%. D'ailleurs le facteur le plus fréquent du cancer des poumons est une exposition régulière à la fumée tabac mais en aspiration indirecte. L'occurrence de ce cancer chez les fumeurs passifs est de 15% causée par la présence de tabac dans l'air. Le tabagisme passif est également à l'origine des cancers de la sphère ORL, où le risque de cancer des sinus est 6 fois plus important qu'en temps normal. 

Le foetus, le nourrisson et la femme enceinte

Un environnement tabagique est nocif voire mortel pour la femme enceinte, le fœtus qu'elle porte et le nourrisson. Il convient de ne pas fumer pendant la grossesse et de ne pas fumer prêt d'une femme enceinte. Le fœtus est sensible aux substances chimiques et toxiques. Ces produits peuvent causer des malformations irréversibles et parfois même la mort in utéro du bébé. Ce risque est encore plus accru lorsque c'est la mère enceinte qui inhale directement la fumée du tabac. Les risques sont tout aussi dangereux pour le nouveau-né. La mort subite du nourrisson est l'une des conséquences les plus courantes. Un nourrisson exposé de façon chronique à la fumée de la cigarette peut mourir sans aucun signe avant-coureur. 

Le tabagisme passif chez l'enfant

Le tabagisme passif accroit la fréquence des crises d'un enfant asthmatique. La fumée de la cigarette présent dans l'air ambiante, qu'il résulte de la combustion du tabac ou de la fumée évacuée par le fumeur peut également être la cause de nombreuses infections chez l'enfant en bas âge. Ces infections atteignent généralement les voies respiratoires et entrainent les parties aériennes inférieures. Un enfant qui inhale la fumée de la cigarette par le biais du tabagisme passif présente souvent des épisodes de pneumonie. Les otites et les rhino-pharyngites sont les infections qui affligent les voies respiratoires supérieures en ca de tabagisme passif chez l'enfant. 

Une solution évidente pour tous est de stopper les cigarettes classiques pour se tourner vers les cigarettes électroniques.