Mode d'emploi de la cigarette électronique

 

Pour la première utilisation, visser la batterie sur le chargeur, branchez-le sur le secteur. Un témoin de charge rouge s'allumera. Laissez la batterie se charger quatre heures.

Les charges suivantes devraient être de deux à trois heures minimum, dès que la LED témoin passe au vert.

Sans flamme, sans allumage, il suffit ensuite d'enclencher une recharge sur l'atomiseur et c'est prêt, vous pouvez fumer comme d'habitude.

La cigarette electronique va vous permettre de perdre certains gestes et réflexes de fumeurs : sortir la cigarette d'un paquet, l'allumer, faire tomber les cendres dans un cendrier...

Sauf indication contraire dans le règlement d'un établissement, la cigarette electronique est autorisée dans les lieux publics. Elle ne dégage pas d'odeur ni de substances toxiques, elle est donc sans danger pour l'utilisateur et son entourage. De plus, aucun allumage n'étant nécessaire, il n'y a pas de risque d'incendie.

Mises en garde :

  • Ne pas utiliser la cigarette electronique au volant (sécurité routière) ;
  • Déconseillée aux femmes enceintes ;
  • Interdite aux mineurs, aux personnes souffrant de problèmes cardiaques, aux personnes qui sont allergiques à l'un des composants (nicotine, propylène glycol, glycérine végétale) ;
  • Rangez au propre et au sec ;
  • Respecter les règles d'hygiène et ne prêtez pas votre cigarette pour éviter tout risque de mycoses ou autres infections ;
  • Après 15 inhalations, attendre au minimum une dizaine de minutes avant de fumer de nouveau.
  • Jetez la cartouche usagée dans des récipients prévus à cet effet. ( quand vous sentirez une dégradation sensible du goût )

Les différents composants de la cigarette electronique :

La cigarette electronique est composée d'une structure qui regroupe, dans une coque en acier inoxydable, une batterie au lithium, un micro-processeur vaporisateur et une recharge contenant les arômes de tabac. Une LED simule la combustion à son extrémité. Certains nouveaux modèles ont regroupé dans un seul ensemble le micro-processeur vaporisateur et la recharge contenant les arômes. Ce nouvel ensemble se nomme un CARTOMIZER ou cartomiseur, qui se jette quand il s'est épuisé. Remplacez le par un cartomizer neuf.

Principe de fonctionnement :

Lors de l'aspiration, le micro-processeur active le vaporisateur. Celui-ci chauffe et mélange le liquide contenu dans la cartouche avec l'air chargé d'humidité. C'est sous forme de vapeur que ce mélange, à une température comprise entre 50 et 60 degrés (comparable à la fumée d'une cigarette) sera propulsé et inhalé par utilisateur. Grâce à l'évaporation, le rendu visuel est comparable à celui de la fumée d'une vraie cigarette.

Pour une utilisation optimale :

Tenir la cigarette à l'horizontale.

Pour être certain du bon fonctionnement de votre cigarette électronique, il faut s'assurer que la batterie est bien chargée. Attention aux mauvais contacts, ceux-ci peuvent engendrer, comme pour tout appareil électrique, des dysfonctionnements. Pensez à vérifier le contenu de la recharge.

Régulièrement, il est conseillé de dévisser la batterie et d'essuyer les pas de vis de celle-ci ainsi que l'atomiseur. Vous pouvez aussi souffler, après avoir dévissé l'atomiseur et la recharge, dans le conduit de l'atomizer pour enlever les éventuelles impuretés. Attention cependant à ne pas souffler trop longtemps, l'humidité de la bouche pouvant atteindre le système et empêcher la vapeur de se former. ATTENTION l'atomizer est un composant consommable dont la durée de vie varie entre 4/12 semaines selon l'usage que l'on en fait. Il n'est pas garanti, sauf à réception si l'on constate une défaillance.

AYEZ TOUJOURS UN ATOMIZER D'AVANCE, cela vous évitera un grand désagrément en cas de fin de cycle. Commandez le sur le site.

Ne pas aspirer trop fort sur la cigarette électronique. En effet, par dépression, vous risquez de faire sortir le liquide de son logement, qui peut alors se retrouver sur vos lèvres. Sans danger mais très désagréable. De plus, la recharge sera inutilisable. Il est donc préférable d'aspirer doucement et plus longtemps, ce qui permettra aussi aux arômes et à l'air chaud de mieux se mélanger et d'avoir plus de vapeur.